Breizh 5/ 5 : la stratégie d’un maillage de fait

Publié dans Le monde associatif

L’unité bretonne se réalisera par la volonté des Bretons et des actions concrètes entraînant une unité de fait. Voici la conviction de Breizh 5/5. En moins de deux ans, ce réseau a initié une réelle dynamique qui s’amplifie. Malgré les temporalités des décisions municipales, 31 communes ont déjà mis en place les panneaux affichant la Bretagne unie. D’autres ralliements sont acquis et de nouveaux panneaux vont être déployés. En deux ans, une bonne centaine de partenaires économiques (Selfsignal, l’entreprise Naoned…), culturels (différents bagadoù, de nombreux salons du livre, des groupes de musique…), sociaux ou territoriaux (Hentoù Breizh à Nantes) ont rejoint le réseau et montré leur intérêt. D’un budget de 2000 Euros, la stèle Breizh 5/5 de la Vallée des Saints, devant laquelle passeront annuellement 200 000 visiteurs, a été financée aux trois-quarts en 38 jours !

Animées par Jakez Bernard et réunissant différents partenaires (Produit en Bretagne, Redéo, Bretagne Prospective, Gwenood, Bruded, le .bzh, Breizh TPE, etc.),  les premières rencontres Breizh 5/5 du 28 janvier 2017 à Pontivy ont permis aux acteurs de mutualiser différentes actions sociales, commerciales, politiques ou économiques concrètes, notamment de muscler diverses actions pour construire une Bretagne plus efficace (des cocktails moins chers dans les municipalités avec des produits certifiés bretons par exemple). Au-delà de grands discours, un écosystème créateur de bénéfices est en route et se déploie (carte jointe). L’enjeu est parfaitement identifié et déterminé. Il n’est plus d’implorer l’aval de Paris. Il est ici construire des liens effectifs et d’affirmer sans attendre une réalité utile.

Le Comité de Rédaction