Quatre régions à l'Ouest

Si Nantes rejoint la Bretagne, n’y aurait-il pas un véritable mur à l’Est de la Bretagne, constitué par la grande métropole Rennes-Nantes. L’isolement du Finistère ne risque-t-il pas de se renforcer ?

Publié dans Pourquoi B5 ?

  • Cette inquiétude est fondée si les futures régions ne sont pas dotées des moyens d’assumer leur rôle de région stratège, organisatrice du territoire. Elles seules sont en effet en mesure de réguler la métropolisation de façon harmonieuse. C’est particulièrement important en Bretagne, qui présente la particularité d’un maillage de villes moyennes. Seule une région forte pourra réduire la fracture est-ouest.
  • Une Région Bretagne-Pays-de-Loire, par son étalement et son orientation continentale (Le Mans, c’est déjà la banlieue parisienne) accentuerait encore le risque de marginalisation du Finistère.

>> Retour sommaire <<
«  Une Bretagne à 5 départements, est-ce le bon projet ? »