La danse unit aussi les Bretons

Publié dans La Population

La Kerlenn Pondi avait l’an passé créé sa chorégraphie autour de la thématique des bonnets rouges. Elle s’inspirera cette année des enjeux de la réunification de la Bretagne avec un spectacle qui va de fait être largement diffusé. Le cercle qui, selon la belle expression du Télégramme, « réunifie la Bretagne sur scène » (Le Télégramme, pièce jointe, http://www.letelegramme.fr/morbihan/pontivy/kerlenn-pondi-reunifier-la-bretagne-sur-scene-26-05-2015-10642207.php) sera évidemment présent à la célèbre Saint-Loup de Guingamp ou au Festival Interceltique de Lorient.

kerlenn-pondi

Dans sa gamme d’activités, le cercle breton a aussi différents projets de scénographie à l’international pour faire rayonner la culture bretonne, par exemple en Hongrie. Cette nouvelle initiative n’est pas anodine et remet sur la table une réalité bretonne 5 sur 5 que l’ensemble de la culture, des arts, des intellectuels ou de la société civile pratiquent naturellement ou revendiquent (le lancement récent de Breizh 5/5  http://breizh5sur5.tumblr.com). Les musiques, l’art, la cuisine (http://www.tablesetsaveursdebretagne.com/),  l’économie (http://www.produitenbretagne.bzh/), la littérature (http://www.livrelecturebretagne.fr/), la culture (http://bcd.bzh/), les intellectuels qui écrivent de plus en plus sur le sujet (http://www.agencebretagnepresse.com/id=37217&searchkey=martray)… s’inscrivent naturellement sous la bannière B5.

Nous allons y arriver. Ils veulent détruire la Bretagne ? Nous la vivons et la construisons au quotidien.

Le Comité de Rédaction