Pierrick-Massiot-Crédit-Emmanuel-Pain

Le Président Massiot va écrire au Président de la République

Publié dans Le monde politique

Suite à une rencontre cette semaine avec Bretagne Réunie, Kevre Breizh, Breizh Impacte… le Président de la région Bretagne Pierrick Massiot va selon Ouest-France écrire cette semaine au Président de la République ainsi qu’aux parlementaires des cinq départements bretons pour résoudre le problème breton de la Loire-Atlantique.

En effet, cela fait des décennies que les Bretons dénoncent cette iniquité et la mobilisation ne cesse de se renforcer (au moins 30 000 manifestants le mois dernier à Nantes quand ils étaient il y a dix ans deux ou trois mille). Cela fait plusieurs années que l’État annonce qu’il va résoudre cette situation invraisemblable et après plusieurs années de débat, le Comité Balladur affichait lui-même la reconnaissance bretonne. Or, aujourd’hui, le gouvernement en place semble tergiverser entre une Bretagne croupion et la dilution de notre identité dans un insupportable « grand » ouest. Ce gouvernement veut-il ou non faire confiance à ses territoires ?

L’annonce d’une « libération des forces régionales » n’est-elle qu’une faconde voire une farce destinée à proroger le centralisme dans des régions inodores ou dessinées sans destin ? Ce courrier du Président breton peut être une carte essentielle d’autant qu’il s’est déjà exprimé de façon extrêmement claire sur le sujet*.
Paris osera-il en 2014 imposer une réforme « régionale » … par le haut ? Paris osera-t-il renier le sentiment d’appartenance breton de 71 % des habitants de la Loire-Atlantique ? Paris osera-t-il refouler cette aspiration de la population bretonne au vivre ensemble ?

Le Comité de Rédaction

* Pierrick Massiot, Président de la Région Bretagne, défend sa vision de la régionalisation (13/10/2014) et Pierrick Massiot, Le président de la région Bretagne « en attente » de l’unité bretonne (24/09/2014)