Produit Intérieur Brut

Les régions de l’ouest : des PIB à revitaliser

Publié dans Le monde économique

Si le PIB est un indicateur critiquable et largement contesté, il n’en demeure pas moins une référence qui compte et classe le poids économiques des diverses collectivités (Etat, région etc.). Ce critère influence les chefs d’entreprises et investisseurs qui préfèrent naturellement s’orienter vers des régions considérées comme riches ou prospères.

Dans ce cadre, le découpage actuellement proposé signifie pour les régions de l’ouest de la France un indiscutable affaissement puisque sur six régions ne changeant pas de périmètres, trois sont situées à l’ouest de Paris (le Centre, les Pays de la Loire, la Bretagne). De fait, ces trois régions dégringolent dans le palmarès des régions économiques françaises performantes. Alors que les Pays de la Loire occupaient une 5e place sur les 22 régions de la France métropolitaine, elle se retrouve désormais classée 8e sur 13. Actuellement 7e sur 22, la Bretagne devient 10e sur 13 (son PIB est de 83 407 millions d’Euros). La région Centre surtout, actuellement 9e du top 22, devient avant dernière du peloton devant la Corse (elle se retrouve actuellement douzième). On dira que ces indicateurs n’ont qu’une faible incidence sur la vie quotidienne. Peut-être. Toutefois, ces réalités restent influentes au plan économique. Dans cette France que l’on réorganise, l’immobilité des régions de l’ouest de la France mène indiscutablement à leur dépréciation relative. Les trois « immobiles » (Centre, Pays de la Loire, Bretagne) sont désormais des parents pauvres, en queue de peloton. En lien avec des multiples demandes demandant une mise en cohérence (le Comité Balladur par exemple), leur réorganisation associerait identité et performance. La création d’une Bretagne à cinq départements et la fusion des autres départements des Pays de la Loire rejoignant le Centre permettrait de créer des régions aux PIB avantageux et équilibrés (Val de Loire, Bretagne, Normandie). Nos régions – surtout la région Centre – remonteraient quelque peu dans le classement et seraient moins ridicules. Le partage de la région Pays de la Loire est désormais indispensable pour avoir à la fois des régions cohérentes et lisibles et se doter d’une certaine pertinence économique

Le comité de rédaction