FC Nantes

Les supporters du FC Nantes pour l’unité bretonne

Publié dans La Population, Le monde associatif

Les supporters du FC Nantes l’ont affirmé clairement et collectivement : ils sont pour l’unité bretonne. Samedi dernier, juste avant le coup d’envoi du match Nantes-Lyon, l’ensemble des supporters de la tribune Loire s’est levé pour afficher en noir et blanc et sous forme de lettres géantes une fresque « Naoned ». Une banderole « donemat deoc’h ba’ker dugelezh Breizh » (que l’on peut traduire par « bienvenu au duché de Bretagne ») permettait aussi d’afficher la solidarité avec le rassemblement géant qui avait lieu le samedi 27 après-midi à Nantes. Ces mobilisations sportives et populaires sont intéressantes car elles démontrent l’attachement des habitants à leur ville, leur club et leur région. Il y a peu c’était des supporters de l’En Avant de Guingamp qui avait eu la même initiative. De même, le stade rennais exhibe régulièrement son immense « gwenn ha du » qui réunit l’ensemble des pays de Bretagne dont celui de Nantes, bien sûr. Ses armoiries sont deux hermines. Ici, c’est toute une tribune qui s‘est collectivement levée pour aussi affirmer Nantes en Bretagne. Comment pourrait-il en être différemment ? On dénombre 5 hermines dans le cartouche droit du fanion du FC Nantes… Le club de basket de la ville ne s’intitule-t-il pas aussi … « l’Hermine » de Nantes et les tentatives destinées à le débretonniser en faisant changer le nom du club on fait long feu ! (http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-ils-veulent-garder-le-nom-de-lhermine-03-09-2014-124643).
Et oui, les Nantais sont Bretons et l’affichent de plus en plus. L’actuelle montée en puissance de cette demande plurielle ne peut plus être ignorée. Dans ce moment crucial, la population exige de la part du gouvernement des réponses rapides et des avancées concrètes. Il y avait en effet plus de 30 000 manifestants (certainement plus de 40 000) à défiler dans les rues de Nantes. Mais il y en avait bien d’autres, aussi, consacrant du temps à leurs passions et qui étaient de tout cœur avec nous.

Le Comité de Rédaction.

Les supporters du FC Nantes pour la réunification de la Bretagne