De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent !

Publié dans Le monde politique

Le think tank de Matignon – FRANCE STRATÉGIE – a publié la « Note d’analyse, La réforme territoriale peut-elle stimuler la croissance ? » , dans laquelle l’appareil d’Etat tente maladroitement de justifier une proposition bancale de redécoupage des régions.

Réforme territoriale

Le think tank gouvernemental France Stratégie (www.strategie.gouv.fr) publie une note sur les régions en plein débat à l’assemblée sur la nouvelle carte des régions. L’exercice est maladroit et la ficelle est grosse. L’appareil d’Etat tente de trouver une explication rationnelle à un projet dessiné sur le coin d’une table de l’Elysée, pour aboutir à XX régions de France.

L’argument principal serait accessible dès le premier paragraphe. Selon le think tank gouvernemental, « Les métropoles sont les moteurs de la croissance. Il faut les soutenir et assurer leur rayonnement. » Comme la loi MAPTAM votée en décembre 2013 a créé 14 métropoles, cela semble suffisant à nos coûteux haut-fonctionnaires pour justifier le choix de créer 14 régions. CQFD …

Sauf que dans les faits, certaines régions ne comptent aucune métropole sur leur territoire et que la région Rhône-Alpes compte 2 métropoles : Lyon et Grenoble, la région PACA compte 2 métropoles : Nice et Marseille, la Bretagne historique compte 3 métropoles : Brest, Rennes, Nantes … Si l’on veut vraiment suivre la logique du think tank gouvernemental avec une métropole et sa zone de rayonnement, son hinterland naturel, il faudrait alors scinder la région Rhône-Alpes en 2 régions métropoles … Encore un exemple de ces grands plans de bataille imposés d’en haut, sans tenir compte de la réalité des territoires …

Comme disait un grand philosophe* du XXe siècle : « De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent ! ».

*Certains reconnaitront la plume aiguisée de Michel Colucci