Une Bretagne administrative calquée sur la Bretagne judiciaire ? Alain Gautron président Chambre des notaires d’Ille-et-Vilaine.

Publié dans Les organisations juridiques

« La Bretagne judiciaire, et donc la Bretagne des notaires, compte les cinq départements bretons. Au moment de sa réforme en 2007, la garde des sceaux, Rachida Dati a tenté de limiter les compétences de la Cour d’appel de Rennes à la Bretagne administrative. Notaires comme avocats, bretons comme ligériens, nous nous sommes levés contre cette réforme. Une Bretagne à cinq, nous le constatons dans notre profession à Rennes comme à Nantes ou à Brest, c’est une Bretagne forte, écoutée au plan national. Dans le notariat, la Bretagne c’est, derrière Paris, la région la plus forte avec Paca. Loin des querelles politiques, une Bretagne à cinq, c’est renouer avec l’histoire et surtout bâtir un projet régional cohérent en mutualisant des objectifs partagés, notamment au niveau maritime, sur un territoire homogène. »

Alain Gautron président Chambre des notaires d’Ille-et-Vilaine. Notaire associé à Saint-Malo; membre de la chambre de 2006 à 2009; délégué régional de la cour d’appel (Rennes) à l’assemblée de liaisons des notaires de France de 2009 à 2012; vice-président depuis mai 2013

Lire l’article sur lejournaldesentreprises.com